Boutique ouverte le mardi de 9h à 12h30, le samedi de 9h à 12h30 et sur rendez-vous x

La fabrication de meubles en bois massif remonte aussi loin que l’histoire de l’humanité. Comme peuvent le témoigner des sièges d’époque égyptienne conservés au musée du Louvre.
Leur destination première était bien sur pratique, sièges, lits, tables et coffres constituaient l’essentiel de l’ameublement du Moyen Âge. Peu de meubles de cette époque nous sont parvenus, car le bois reste une matière fragile qui se dégrade avec le temps. Jusqu’à la Renaissance, le confort domestique fut négligé. Le mobilier était conçu pour être facilement démonté et transporté afin d’accompagner les déplacements de leur propriétaires.
Il faudra attendre le XVI ème siècle pour que le style de vie de la noblesse exige du mobilier afin d’agrémenter le confort de la vie quotidienne.
L’emploi du bois massif fut évident du fait des qualités chaleureuses et malléables de ce matériau. Bien que les techniques et les matériaux aient évolués considérablement jusqu’à nos jours, pour bon nombre d’entre nous rien ne saurai remplacer le bois pour nos meubles.
Les essences de bois utilisés pour la fabrication de meubles massifs varient selon les modes, les budgets et les régions. En Rhône-Alpes l’utilisation du noyer est prédominante alors que le chêne est préféré en région parisienne. L’acajou rapporté par la compagnie des Indes est très présent dans le mobilier de la côte atlantique et le sapin sera utilisé pour le mobilier savoyard.
Chaque essence de bois, qu’elle soit indigène ou importée présente des nuances, une densité et un veinage différent. Sa patine face à la lumière sera aussi différente d’une essence à l’autre.

© Copyright - Atelier de l'antiquité - site réalisé par l' Agence bumpbold
UA-31930983-1